Allergie au lait ou allergie au chocolat?

Comment manger du chocolat (au lait) pour les personnes allergiques au lait ou intolérantes au lactose?

Vous allez me dire : facile ! Il faut manger du chocolat noir ! En plus, il est moins sucré, meilleur pour la santé, bref il est parfait ! Oui, mais tout le monde n’aime pas le chocolat noir…. Et les enfants n’en parlons pas…. Car oui le chocolat noir est tout de même plus amer. Alors comment peut-on faire pour manger du chocolat au goût du chocolat au lait mais sans le lait ?

Allergie au lait ou allergie au chocolat?

Et bien, on consulte Happy Lolie bien sûr !

Vous pourrez retrouver sur le site plusieurs références de chocolats au lait, chocolat sans lait. 3 marques sont en ligne : Moo Free, Plamil SO Free et Ichoc. Ces 3 marques proposent des chocolats sans lait, sans gluten, comme par exemple les carrés de chocolat blanc vegan que vous trouverez en ligne ici.

Le plus pour les marques Moo Free et Plamil So Free, il y a des produits saisonniers pour les périodes des fêtes que sont Noël et Pâques : calendriers de l’avent, père-noël en chocolat, lapins en chocolat, etc… Pour toute l’année, des chocolats sans lait sont proposés aromatisés à la fraise par exemple ou au caramel, ou accompagnés de noisettes. Cela vous permettra de varier les plaisirs, que ce soit sous forme de tablettes de chocolat sans lait, ou bien des barres de chocolat sans lait, aux formes amusantes.

Et l’allergie au chocolat, existe-t-elle ?

Il est tout à fait possible de réagir lors de la consommation de chocolat, mais il ne s’agit en général pas d’une allergie alimentaire au sens médical. Les mécanismes immunologiques ne sont pas les mêmes. La réaction peut être la même, avec des plaques rouges, de l’urticaire. Mais la cause ne sera pas la défense de son système immunitaire au chocolat ou cacao, mais à l’histamine qui est présente en forte quantité dans le chocolat.

Vous allez me dire, c’est quoi l’histamine ?

C’est une molécule que nous produisons naturellement et qui se sécrète lorsque notre système immunitaire est en contact avec un allergène. Il nous arrive par exemple souvent de prendre des anti-histaminiques pour réduire les réactions allergiques que nous pouvons avoir, c’est-à-dire pour diminuer la sécrétion d’histamines dans notre corps. Il s’avère que plusieurs aliments contiennent également de façon plus ou moins forte de l’histamine. Pour certaines personnes, en ingérant certains aliments forts en histamine, leur corps ne tolère plus cette trop grande quantité d’histamine et va donc réagir. Les réactions peuvent être cutanées, mais aussi respiratoires. On parle alors d’intolérance à l’histamine. Par exemple, si nous reprenons notre chocolat, dans la grande majorité des cas, nous ne sommes pas allergiques au chocolat ou au cacao, mais nous ne tolérons pas la grande quantité d’histamine que nous avons alors dans le corps.

Il est aussi possible d’avoir différents seuils de tolérance. Peut-être supportez-vous très bien de ne manger qu’un carré de chocolat de temps en temps. En revanche, si vous passez à 2 carrés par jour, les choses se compliquent. Cela va dépendre de chaque personne.

Donc pour le chocolat, testez plusieurs choses. Peut-être que vous ou votre enfant n’êtes pas allergique au chocolat mais intolérant à l’histamine. Du coup, vous pouvez peut-être vous permettre de goûter de temps en temps un carré de chocolat. Essayez de voir où vous vous situez et si cela vaut le coup ou pas, bien sûr.

Pour aider, voici une liste non exhaustive d’aliments riches en histamine : Chocolat, vin, tomates, aubergines, charcuterie, fromage, fraises, épinards, ananas… Vous pouvez trouver une liste plus complète ici.

Donc pour conclure et en revenir au chocolat, vous devez vous assurer de l’origine du problème. Est-ce une allergie au lait /intolérance au lactose, ou bien une réaction à la présence d’histamine dans le chocolat. Si c’est une allergie au lait ou intolérance au lactose, vous pouvez largement vous servir sur Happy Lolie et ses bons chocolats sans lait. Si c’est une intolérance à l’histamine, alors vous devez d’abord savoir quel est votre niveau de tolérance : tolérance zéro, un petit carré de temps en temps ou un carré par jour. Tout dépendra de votre organisme. A vous de tester, mais sachez que rien n’est perdu !

Source : oasis allergieseassafe

Articles liés

Pas de commentaires pour le moment, ajoutez le votre !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.