Allergies : Prendre de nouvelles habitudes & Devenir organisée !

Vous venez de découvrir l’allergie alimentaire de votre enfant? Alors, préparez vous au changement! 

Qui dit allergie alimentaire, dit forcément changement des habitudes.

Même lorsque notre enfant ne présente une allergie qu’à un seul aliment, le quotidien est tout de même bouleversé. Alors imaginez quand une maman est confrontée à 10 allergènes, voire 20 ou 30 (oui, oui cela existe) ! Il est vrai aussi que certains allergènes sont plus faciles à éradiquer de notre quotidien, comme l’ananas par exemple, mais la vigilance, elle, reste toujours aussi présente car les compositions de produits sont parfois surprenantes.

La première des difficultés que nous pouvons rencontrer est de réussir à avoir le bon diagnostic et de savoir de quoi exactement souffre notre enfant et à quel aliment il réagit. Nous l’avons déjà abordé dans cet article.

La deuxième est ensuite de convaincre l’entourage que, non, nous ne couvons pas trop nos enfants. Sujet épineux mais au combien important.

La 3e est de bien sensibiliser les différentes collectivités auxquelles notre enfant va être confronté pour s’assurer du zéro accident, en s’aidant notamment du PAI.

Mais au-delà de ces conditions, dirons-nous générales, pour que notre enfant aille bien, tout le quotidien est modifié :

  • Nouveaux repas à préparer, avec de nouveaux ingrédients et de nouvelles recettes à tester
  • Nouvelles façons de faire les courses
  • Nouvelles craintes
  • Nouvelle organisation

On peut aimer la nouveauté, certes. Mais là, cela fait beaucoup d’un coup, et surtout il n’y a pas de période de transition possible. Le changement c’est maintenant, dirait un certain monsieur politique. Et en termes d’allergies alimentaires, il n’y a aucun doute à ce sujet. Il n’est pas possible de se dire que nous allons prendre le temps, de bien peser les pour et les contre de ces nouveautés, nous n’avons pas le choix !

Exit le lait de vache, si présent dans l’alimentation classique ! Exit les œufs dans la confection de tous nos gâteaux pâtissiers ! Exit l’huile d’arachide présente dans tellement de gâteaux industriels !

allergies alimentaires chez l'enfant changement habitude

Allergies et courses alimentaires : le parcours du combattant

Mais alors comment fait-on ?

Et bien, pas d’autres choix que de trouver des substituts à ces ingrédients. Et aussi, et surtout, pas d’autres choix que de décortiquer TOUTES les étiquettes des produits que nous achetons. Je reviendrai sur les substituts et sur la lecture des étiquettes dans de futurs articles.

Ces changements impliquent une nouvelle organisation et c’est là le maître mot de la maman d’enfant allergique : l’ORGANISATION.

Préparer les repas en avance au quotidien si le PAI l’oblige, ne pas pouvoir aller au restaurant sans se renseigner sur les menus, ne pas pouvoir partir en vacances sans s’assurer de pouvoir trouver des aliments sur place pour son enfant, avoir toujours peur de manquer des ingrédients importants pour préparer le gâteau préféré du petit dernier allergique à l’œuf, etc… Autant de situations qui nous empêchent, nous parents d’enfants allergiques, de laisser la place à la spontanéité et l’impromptu.

Si vous venez d’apprendre que votre enfant a une allergie alimentaire, vous allez devenir la reine de l’organisation pour que votre enfant ne manque jamais de rien, et soit comme tous ses copains. Et c’est une reine de l’absence d’organisation qui vous le dit ! Oui, je n’étais pas du genre à tout prévoir niveau alimentaire. Les courses au dernier moment pour le repas du soir car j’avais oublié, cela m’arrivait très souvent, au grand dam de mes garçons qui en avaient franchement marre de visiter les supermarchés ou supérettes vers 18H. Ou alors un petit sandwich sur le pouce le vendredi soir car je n’avais pas envie de cuisiner, ça aussi cela arrivait souvent, et cette fois pour le plus grand bonheur de mes garçons 😉 Aujourd’hui, tout ça a changé ! Même si j’ai quelques moments de relâche, je peux me les permettre car j’ai anticipé et prévu des stocks suffisants pour ma fille :

  • Laits végétaux et farine autre que de blé dans notre cas sont toujours présents dans les placards : au cas où.
  • Viande autre que de la viande bovine également au congel si besoin de dernière minute.
  • Les gâteaux sans PLV en large stock dans le placard de ma fille, avec ses petits pots sans lait pour anticiper les manques de motivation à cuisiner.

En dehors de l’organisation, la découverte de l’allergie alimentaire d’un de vos enfants va aussi avoir un impact important sur ce que vous mangez. Et oui, vous lisez les étiquettes et découvrez donc tout un tas d’ingrédients étranges, inconnus, composés de lettres et de chiffres. Vous allez donc rapidement vous rendre compte que vous allez chercher des aliments avec le moins possible d’additifs, de choses superflues et où la liste d’ingrédients est réduite. Vous allez mieux manger globalement grâce à l’allergie ! Un point positif pour elle tout de même J

Beaucoup vous diront aussi qu’il vaut mieux tout préparer maison, et ces personnes auront raison ! Maintenant, lorsqu’on est comme moi, et que le tout prêt dépanne bien, que ce soit au quotidien ou en vacances, des alternatives saines au fait maison existent !

Happy Lolie s’engage à vous faire découvrir ces alternatives pour vous faciliter l’allergie !

Sans jamais vous imposer une nouvelle contrainte : celle d’être la parfaite cuisinière 😉 Nous avons le droit d’être maman d’enfant allergique sans pour autant être la reine des fourneaux !

Articles liés

Pas de commentaires pour le moment, ajoutez le votre !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.