Célia, maman de jumeaux polyallergiques

Célia, maman de jumeaux polyallergiques

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Célia, j’ai 32 ans et j’habite au Nord de Paris. Je suis la maman de deux petits garçons, des jumeaux âgés de 5 ans.

Quelle est ou quelles sont les allergies de ton ou de tes enfants ?

Ils ont plusieurs allergies, lait, œuf, blé, légumineuses, bœuf, poulet etc…

Quand et comment les allergies de ton enfant ont-elles été diagnostiquées ?

Les allergies ont été détectées à l’âge d’un mois environ, lors d’un séjour de plusieurs semaines  à l’hôpital. Ils ne faisaient que de vomir, avaient des selles liquides 10 fois par jour, ne prenaient aucun poids, ne dormaient pratiquement jamais et pleuraient énormément.

Comment vont-ils aujourd’hui ?

Aujourd’hui ils prennent un lait à base d’acides aminés. Nous essayons comme nous le pouvons de créer des recettes qui puissent leur convenir et leur plaire. En grandissant, ce qui est plus difficile pour eux c’est de voir les autres enfants manger de tout sans restriction.

Comment as-tu vécu la découverte de leurs allergies ?

Comme ils sont très fortement allergiques et qu’ils ont fait des réactions très graves aux aliments, c’est forcément  de la peur que j’ai pu ressentir, peur d’une nouvelle réaction…

Quelles sont tes principales galères du quotidien en dehors bien sûr de la santé de tes enfants?

La première c’est l’organisation avant d’aller quelque part, c’est de ne pas pouvoir les mettre à la cantine scolaire, c’est des réunions avec enseignant et médecin scolaire pour la mise en place du PAI, c’est des rendez-vous réguliers chez l’allergologue, c’est des prises de sang pour contrôler régulièrement les IGE, c’est de ne pas pouvoir aller au restaurant avec les enfants, c’est de tout contrôler à chaque repas entre amis ou en famille, et devoir même surveiller les enfants des autres qui sont susceptibles de manger avec les doigts et d’en mettre ensuite sur les jouets, c’est de voir le regard de mes loulous quand d’autres enfants viennent devant leur nez manger une grosse part de gâteau à la crème et essayer de faire diversion et de leur proposer autre chose en substitut, c’est de ne plus improviser un départ à la dernière minute, c’est de partir en vacances avec des valises remplis de nourritures pour eux et de checker en amont les commerces à proximité.

Comment procèdes-tu aujourd’hui pour trouver des produits que tes enfant peuvent manger ?

Aujourd’hui je jongle entre plusieurs commerces, il y a une partie des courses que je fais en grande surface, une autre partie des courses dans les magasins bio, une autre partie sur le web pour des produits bien spécifiques et depuis peu maintenant sur le site Happy Lolie.

Que penses-tu du projet Happy Lolie ?

C’est un vrai bonheur ce site web ! C’est un gain de temps énorme, le fait de pouvoir exclure les allergènes dès le début c’est l’idéal, j’ai une sélection d’aliments « safe » que je peux leur donner les yeux fermés. J’ai pu leur faire découvrir de nouvelles choses qu’ils ne connaissaient pas ! Ils ont pu avoir un calendrier de l’avent au chocolat à Noël pour la première fois cette année, ils étaient si heureux !

Le fait de pouvoir exclure les aliments contenant des traces d’allergènes est un vrai plus !

Il ne manque plus que des produits frais en ligne!

Articles liés

Pas de commentaires pour le moment, ajoutez le votre !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.