Par quoi remplacer le lait de vache pour les bébés ?

L’allergie au lait, ou Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV), est une des allergies les plus courantes chez l’enfant, avec l’allergie aux œufs, aux arachides, aux fruits à coque et aux poissons.
L’allergie au lait est à ne pas confondre avec l’intolérance au lactose qui n’engendre pas les mêmes mécanismes dans notre organisme et qui est très rare chez les enfants. J’y reviens ici.

remplacer le lait pour bébé allergique

Petit rappel sur l'Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV)

Tout comme nous avons déjà vu que les réactions allergiques peuvent être nombreuses et variées, il en est de même pour l’allergie aux Protéines de lait de vache (APLV). Selon les enfants, les réactions ne seront pas les mêmes. Il est possible d’avoir une allergie immédiate au lait avec risque de choc anaphylactique, ou bien une allergie retardée de type SEIPA avec risque de choc hypovolémique. Les symptômes peuvent être digestifs, comme cutanées, respiratoires, ou bien les 3 à la fois. Bref, l’allergie au lait est bien une allergie comme les autres. A une exception près ! En effet, le lait est le seul aliment que nos enfants mangent dès leur naissance, et ce pendant environ 6 mois, avant de démarrer la diversification. Et au-delà des 6 mois, le lait reste l’aliment principal de nos enfants pendant encore de longs mois. 

Alors comment fait-on pour gérer cette allergie ?

Le diagnostic est posé, votre enfant est APLV. Ou bien vous avez des suspicions et vous souhaitez tenter une éviction pour voir si les symptômes douloureux de votre enfant disparaissent.

Si vous allaitez, les Protéines de lait de vache passent via le lait maternel. Ce sera donc à vous de faire l’éviction de tous les aliments contenant du lait. Il faudra attendre au moins 3 semaines d’éviction pour voir si l’éviction a provoqué des améliorations. N’oubliez pas que le lait peut être écrit de différentes façons sur les emballages!

Si vous avez fait le choix des laits infantiles, plusieurs options s’offrent à vous :

– Les laits infantiles à base d’hydrolysats de protéines de lait de vache : prescrits sur ordonnance, ces laits contiennent des PLV mais elles sont fractionnées en tout petits pour permettre une meilleure absorption de ces protéines. La majorité des enfants APLV peuvent les consommer sans aucune réaction. Il en existe plusieurs : Novalac allernova, Nutramigen LGG, Nutriben APLV, Pregestimil, Althera… Il arrive tout de même que des enfants très sensibles aux PLV réagissent à ces laits en poudre. Il faudra donc passer plutôt par un lait infantiles à base d’acides aminés ou par un lait infantile de riz.

– Les laits infantiles à base d’acides aminés : Si les hydrolysats de PLV ne passent pas chez votre enfant, vous pouvez donc discuter avec votre médecin pour obtenir une prescription médicale pour du lait infantile à base d’acides aminés (composants élémentaires des protéines). Ces laits en poudre sont uniquement fournis sur ordonnance. Ils ne contiennent aucune protéine de lait de vache. Les plus courants sont le Néocate, Néocate Advance, Novalac Amina, Puramino.

– Les laits infantiles à base d’hydrolysats de riz : Ces laits en poudre sont disponibles en magasins bio et/ou en pharmacie, et sur internet.  Vous n’avez donc pas besoin d’ordonnance pour les acheter. Leur tarif est assez élevé, mais pour certains APLVs, il s’agit des seuls laits qui passent bien. Ils sont à base d’hydrolysats de protéines de riz, et entièrement végétaux. L’hydrolysat de protéines de riz est assez compliqué à trouver sur le marché et les ruptures de stocks sont assez fréquentes chez les fournisseurs. Il n’existe que peu de marques : Novalac Riz (vendus exclusivement en pharmacie), Bébé MandorleJuneo Riz, et Premiriz. Il y avait auparavant la marque Modilac qui commercialisait également des laits infantiles de riz. Mais l’usine de production a eu des contaminations à la salmonelle et donc l’ensemble des produits ont été rappelés. Nous ne savons pas encore si la marque va revenir sur le marché et proposer à nouveau des laits infantiles de riz.

– Qu’en est-il des laits infantiles de chèvre ou de brebis? Et bien tout dépend de l’allergie de votre enfant. Les autres laits animaux sont souvent des allergènes croisés avec le lait de vache, donc la prudence est de mise. Néanmoins, de nombreux enfants APLV peuvent en consommer donc ces laits infantiles en poudre sont une bonne alternative. Il y a 2 marques qui en commercialisent : Capréa de BabyBio et Junéo Chèvre et Brebis. Vous pouvez les retrouver sur Happy Lolie d’ailleurs! 

En conclusion

Tous ces substituts infantiles au lait maternel ont tous un goût qui peut nous paraître très mauvais à nous adultes. Mais les enfants les acceptent en général mieux que ce que nous pourrions faire. Si jamais, votre bébé ne l’aime vraiment pas, vous pouvez tenter de rajouter quelques arômes comme de la vanille par exemple, ou des céréales pour donner un goût plus agréable, s’il n’a pas d’allergie à un des ingrédients de ces céréales bien entendu !

Attention également, les laits infantiles hypoallergéniques, dits HA, ne conviennent pas aux enfants APLV car les Protéines de lait de vache sont toujours présentes. 

 Vient ensuite le moment de la diversification et la découverte de tous les termes utilisés pour indiquer la présence de protéines de lait de vache ! Je vous en dis plus ici! 

Articles liés

Pas de commentaires pour le moment, ajoutez le votre !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.